Avec un gain de 30 % de chaleur dans un habitat, isoler la toiture et les combles perdus est une priorité. C’est une mesure en rénovation énergétique capital pour réduire sa consommation énergétique pour un faible cout très vite rentabilisée. Une isolation efficace offrira aussi un réel confort de vie et de santé à l’habitation. Quelles sont les avantages, aides financières, les techniques et les tarifs d’une isolation des combles perdus ?

 

Pourquoi isoler les combles perdus ?

La toiture et les combles sont le plus exposés aux pertes calorifiques en hiver. Leur surface est très exposée à l’ensoleillement en été.

Isolation des combles dans le neuf, entreprendre des travaux d’isolation des combles perdus et des rampants qui répondent aux réglementations thermiques ( RT 2012) permet de réaliser d’importantes économies énergétiques. Qu’il s’agisse d’une technique d’isolation par soufflage ou d’une isolation par isolants panneaux à dérouler, les résistances thermiques atteintes sont très élevées, sans surcharge de la structure. Ces deux solutions d’isolation de la toiture permettent de répondre aux exigences de haute performance thermique de l’enveloppe du bâti (R = 8)

 

Isolation des combles en rénovation : Dans le cas d’une première réalisation ou remplacement d’une isolation existante, l’isolation des combles perdus en rénovation doit répondre aux exigences de performances exigées par la

Réglementation des Bâtiments Existants (cette obligation est applicable depuis le 1er novembre 2007).

Ces solutions d’isolation peuvent ouvrir droit aux aides financières et fiscales pour la rénovation énergétique des logements anciens (MaPrimeRénov’, CITE, éco-PTZ, TVA à taux réduit).

 

 

 📌Qu’appelle-t-on comble perdu ? C’est par définition un comble non aménagé soit non habitable sous la toiture mais dont l’aménagement peut aussi être différé.

 

Quelles sont différentes techniques pour l’isolation des combles perdus ?

Il est important d’isoler au plus près du volume chauffé soit au niveau du sol dans le cas des combles perdus. Si les combles sont habités, il faudra isoler au niveau des rampants de toiture.

Pour l’isolation d’un comble perdu non aménageable : il se définit par une toiture à faible pente ou par une charpente en W prenant une grande part de l’espace sous toiture. Il est préconisé d’utiliser dans ces cas, la technique d’isolation par soufflage avec laine de verre. Cette isolation par isolant en vrac projeté mécaniquement s’adapte parfaitement aux combles difficiles d’accès. L’isolant projeté va assurer une isolation complète dans tous les coins ainsi les ponts thermiques sont réduits.

 

technique isolation combles perdus                                        creditsImage : conseils-thermiques.org

 

Pour l’isolation d’un comble en vue d’aménagement ultérieur possible : la technique utilisée pour l’isolation peut être réaliser avec une laine de verre à dérouler en simple ou double couche entre solives. La réalisation est rapide et facile si il y a suffisamment de hauteur de toiture. Les rouleaux de laine de verre permettent d’assurer un parfait calfeutrement de l’ensemble de la surface du comble.

Comme expliqué, le choix d’une laine à souffler en vrac ou d’une laine en rouleaux se fera selon différentes caractéristiques à évaluer lors du diagnostic obligatoire. L’entreprise d’isolation et rénovation thermique évaluera la conformité de la solution à choisir selon les exigences de performances thermiques fixées et l’usage qui sera fait du comble maintenant et plus tard.

Prix d’une isolation des combles perdus

Informez -vous sur notre site sur les tarifs selon l’isolant choisi et les revenus fiscaux