Parmi les laines minérales, on trouve la laine de roche, et bien entendu la laine de verre ! Ces deux isolants sont particulièrement courants, surtout la laine de verre grâce à un bon rapport qualité/prix et une grande variété d’applications. Quels sont les avantages des isolants en matériau minéral ?

Les laines minérales sont principalement utilisées en France pour l’isolation des habitations individuelles et des bâtiments collectifs (plusieurs millions de mètres cubes par an). Les entreprises du bâtiment et des travaux publics en sont donc les principales utilisatrices. Depuis l’interdiction de l’amiante, de nombreuses questions se posent quant aux risques professionnels liés à l’emploi de fibres de substitution telles que les laines minérales.

Les laines minérales sont des fibres inorganiques synthétiques appartenant à la famille des fibres minérales artificielles. Elles sont également nommées « laines d’isolation ». Selon le matériau utilisé pour les fabriquer, elles se nomment : laine de verre, élaborée à partir de sable, de verre recyclé (calcin) ; laine de roche, élaborée à partir de basalte, laine de laitier, élaborée à partir de laitier de hauts-fourneaux

Les avantages des laines minérales

 

Leurs utilisations

Les laines minérales sont privilégiées pour l’isolation des combles déjà de par leur grande possibilité d’utilisations : comme la laine de roche en flocons soufflée dans les combles perdus, laine minérale en rouleaux pour l’isolation sur plancher des combles perdus, des rampants de combles aménagés ou encore des murs par doublage intérieur.

 

Les laines minérales sont utilisées pour l’isolation thermique, acoustique et la protection incendie.

 

Elles servent à isoler des combles habitables ou perdus, des murs intérieurs et extérieurs, des sols sous chapes, des planchers, des plafonds, des toitures, des terrasses, des tuyauteries, à l’isolation entre deux parois. En climatisation ou ventilation, elles peuvent constituer des gaines de circulation d’air. Elles peuvent isoler des chaudières, des fours, du matériel frigorifique, des appareils électro-ménagers. Elles apparaissent également dans d’autres applications :

  • cultures hors sol ;
  • écrans routiers antibruit ;
  • chambres anéchoïques ;
  • renforcement de produits bitumineux, de ciments, de matériaux composites…

 

Peu couteuses et performantes : thermique et phonique

Leur impact prix et performance sont aussi un critère de choix : Peu couteuses, performantes tant dans l’isolation thermique que phonique avec une conductivité thermique avoisinant les 0,04 W/m.K, les laines minérales comme la laine de verre et la laine de roche sont des isolants très compétitifs sur la marché.

La laine minérale garantit de bonnes performances phoniques de par son matériau fibreux. Ce type d’isolant s’avère en effet efficace contre les bruits.

 

Une bonne réaction au feu

Dans la classification européenne Euroclasses de réaction au feu, Les laines minérales nues ou revêtues d’un voile de verre sont classées A1 et A2 donc non combustibles. Elles offrent aussi une bonne résistance au feu car elles ne contribuent pas à la propagation du feu en cas d’incendie. Les laines minérales offrent une bonne résistance à la température, jusqu’à 600 ou 800 °C. Les liants utilisés dans les laines minérales se dégradent à une température supérieure à leur température de polymérisation (environ 200 °)

 

entreprise RGE vendée